Algarve & Alentejo

Deux régions inoubliables au sud du Portugal.. J’y ai voyagé pendant 8 jours en juin 2014.

Le sud du Portugal c’est un régal visuel. Une beauté naturelle. Des couchers de soleil interminables. Des criques secrètes aux eaux froides mais cristallines. Des oliveraies et des vignes à perte de vue. Des villages craquants. Des randonnées époustouflantes au sein d’une nature restée intacte. Mais surtout des portugais envoûtants, comme à leur habitude.

Alentejo_Portugal_Moijaifaim

A quelques jours du départ, les billets sont pris, la voiture sur place louée, la tente prête et les sacs à dos au garde à vous. Le Portugal n’attend plus que nous ! Monsieur Le Goinfre et moi décidons de pimenter notre voyage en campant… Une nouvelle expérience de voyage très réussie. Cet article trace notre itinéraire durant ces 8 jours. Pas de restos cette fois-ci mais des découvertes absolument incroyables !

9 juin - Faro, Albufeira, Lagos - ALGARVE

Nous arrivons à 11H dans le centre ville de Faro, Capitale de l’Algarve. Nous sommes ravis de passer quelques heures ici pour flâner dans les ruelles piétonnes de la vieille ville afin d’y découvrir entre autres les jolies cigognes nichées en haut de la Sé. Faro est idéal pour se plonger dans les premiers azulejos et les maisons colorées.

Alentejo_Portugal_Moijaifaim

Ensuite, nous décidons de partir vers l’Ouest et de nous arrêter à Albufeira. Malheur, nous tombons sur une marée d’anglais en marcel, de buildings imposants et de bar-karaoké… Nous continuons donc notre route, à la recherche d’un coin plus calme et plus proche de la nature.

Nous arrivons en fin d’après-midi dans un petit endroit touristique mais où l’âme portugaise est toujours bien intacte. Lagos, it is ! Nous sommes évidemment au courant des belles criques qui s’y cachent, mais c’est par hasard que nous tombons nez à nez avec la Praia Do Pinhão vers 17H30. Merveilleux. Magique. Incontournable.

Lagos_Portugal_Pinhao_Moijaifaim

Nous sommes ravis de notre découverte et entreprenons une marche tout le long de la côte jusqu’à la Praia do Camilo, en passant par des endroits un peu risqués… mais parfois faut oser ! C’est alors que nous décidons d’y planter notre tente. C’est vrai, le camping sauvage est interdit au Portugal mais la tentation est trop grande et nous sommes évidemment très respectueux de la nature qui nous entoure. Et quand tu vois ce que je vois, tu ne peux m’en vouloir d’avoir contourner la règle…

Lagos_Pinhao_Portugal_Moijaifaim

10 juin - Lagos, Sagres, Cabo de São Vicente - ALGARVE

Réveil à 6 heures pour profiter de notre premier lever de soleil incroyable. Ce matin, nous décidons de visiter Lagos… et de faire nos premiers achats dans une petite boutique nommée Maria Do Mar Conservas e degustação (Rua Conseilheiro Joaquim Machado). Coup de coeur de Monsieur Le Goinfre pour leurs cartes, posters ainsi que pour leurs sardines !

maria-do-mar_moijaifaim

N’hésite pas à te perdre dans les ruelles de la vieille ville colorée par sa verdure et par ses petites maisons pittoresques ! Tu tomberas aussi sur la Chapelle Santo Antònio; très mignonne. Il y a un parking gratuit juste au dessus de la vieille ville, je te laisse le découvrir par toi-même, je ne me rappelle plus de son emplacement exacte à part qu’en face il y avait un petit vendeur de fraises.

Après un dernier passage par la Praia Do Pinhão, nous décidons de mettre le cap sur la ville de Sagres ! Mais où est le centre ? Ne soit pas surpris, il est très petit, presque inexistant… mais là est toute sa magie. Mis à part quelques magasins de surf et de fringues, géniaux soit dit en passant, tu ne trouveras pas grand chose d’autre. Tu croiseras une nature brute, presque sauvage… et toujours autant de plages paradisiaques telles que la Praia do Tonel ou la Praia do Beliche.

Ce soir, nous dormons au camping Orbitur de Sagres. Calme, propre et agréable.

11 juin - Sagres, Carrapateira, Aljezur - ALGARVE

Henri Le Navigateur nous aurait grondé si nous n’étions pas passé par la forteresse de Sagres ce matin là. C’est sûr, la forteresse est plus impressionnante à l’extérieur qu’à l’intérieur car il ne reste plus grand chose de concret. Lorsque tu entres, prends tout de suite la route qui fait le tour du promontoire rocheux sur lequel la forteresse a été construite… Tu y prendras un vrai bol d’air frais avec des vues imprenables sur la côte Atlantique et sur le Cabo de São Vicente.

Fort_Sagres_MoijaifaimFort_Sagres_Moijaifaim

Nous nous posons quelques heures à la Praia do Beliche avant de reprendre la route. Fin d’après-midi, la voiture nous dépose au Cabo de São Vicente. Malgré mon vertige, j’ose regarder jusqu’en bas de cette falaise de 80 mètres. Quel spectacle ! Nous voilà en plein coeur du parc naturel du Sud-Ouest Alentejan qui s’étend sur 75 000 ha… et ce n’est que le début.

Ca y est, nous sommes en route pour notre plus beau coucher de soleil du voyage en plein milieu de nul part… Carrapateira. Sur le chemin vers Aljezur, on passe par ce minuscule village aux maisons blanches. Le guide nous intrigue… « Pour les amateurs de calme et de solitude. » C’est nous, c’est nous !

Ni une, ni deux, on prend la petite route sur la gauche et on tombe d’abord ici…

Carrapateira_Portugal_moijaifaim

Carrapateira_Portugal_Moijaifaim

On décide de continuer sur cette route sortie d’un rêve pour découvrir des étendues merveilleuses de nature. Il s’agit sans aucun doute de mon plus gros coup de coeur du voyage !

Alentejo_Portugal_Moijaifaim

Carrapateira_Portugal_Moijaifaim

Nous décidons quand même de reprendre la route et de dormir au camping à Aljezur… qu’on ne trouve qu’après 1H de recherche. Les portugais et les indications, ça fait deux (et encore plus quand il est 21H30).

Aljezur_Portugal_Moijaifaim

12 juin - Aljezur, Odeceixe, Vila Nova de Milfontes - ALGARVE

De bonne heure, nous attaquons la colline d’Aljezur à pied pour atteindre son vieux fort… Ou plutôt ses ruines, mais qui en disent long sur l’histoire du Portugal et notamment sur ses invasions musulmanes et chrétiennes ! La promenade dans le petit village est très agréable même s’il paraît désertique, comme beaucoup d’autres villages au Portugal.

Nous prenons ensuite la route vers Odeceixe, à la limite entre l’Algarve et l’Alentejo. Quel calme… Après être passés par la toute petite place centrale, nous décidons de monter jusqu’au moulin toujours en activité. Evidemment, il est fermé de 12H à 13H et c’est à cette heure là qu’on se pointe… Mais la vue panoramique est tout de même magnifique.

A 13H, c’est intenable, il fait trop chaud ! La Praia de Odeceixe est la meilleure solution pour l’après-midi. Sur ton petit essuie de plage tu es donc enserré par l’océan, la rivière Mira et les falaises… Une expérience à vivre !

Ce soir, c’est dans le centre de Vila Nova de Milfontes qu’on s’endort pour 9,80€ pour deux. Mais barrato.

13 juin - Vila Nova de Milfontes - ALENTEJO

Après une courte grasse matinée, on profite du village de pêcheurs qu’est Milfontes et on découvre un mignon petit marché couvert rempli de jolis et délicieux produits portugais.

La chaleur nous invite encore une fois à nous diriger vers la côte ! La Praia de Malhão est sans doute la plage la plus vaste qu’on ait vue du voyage mais ça ne la rend pour autant pas moins impressionnante. Au contraire… Surfers, vagues gigantesques, familles portugaises, … L’endroit est un peu reculé et la plage est fréquentée principalement par la population locale. On adore !

Milfontes_Portugal_Moijaifaim

Du coup, ce soir on dort ici ! Pas une seconde d’hésitation en préparant notre petit repas du soir face au coucher de soleil. Le calme absolu… mise à part les vagues qui se fracassent contre les rochers. On ne va pas s’en plaindre pour autant !
Milfontes_Portugal_Moijaifaim

14 juin - Porto Covo, Sines, Evora - ALENTEJO

A 7 heures du matin, après avoir pris une petite douche à l’ancienne on prend la route vers Porto Covo et Sines. Le premier est un petit village de pêcheurs qui vaut vraiment le détour, surtout pour l’Ilha do Pessegueiro, île du pêcheur.

Sur la route entre Porto Covo et Sines tu trouveras énormément de criques cachées… Un vrai paradis sur terre ! Lorsque tu approches de Sines, ne te laisse pas distraire par les usines à l’entrée de la ville… Le centre est vraiment très mignon !

En fin d’après-midi, nous arrivons à Evora sous un soleil de plomb malgré l’heure tardive (40C° à 17H). Sur la route, on découvre le vrai visage de l’Alentejo… des plaines interminables de nature aride aux couleurs ocres. Deux heures qui passent à tout allure grâce aux paysages que le Portugal nous offre.

Ce soir, nous dormons au Camping Orbitur d’Evora.

15 juin - Evora, Portalegre - ALENTEJO

Aujourd’hui, Evora n’aura plus de secrets pour nous… ou presque, on y serait bien resté quelques heures de plus. La ville est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, autant te dire que nous n’avons pas été déçus. Evora_Portugal_Moijaifaim

Tout se fait à pied à l’intérieur des murs de la ville… une ambiance chaleureuse se fait tout de suite sentir dans les rues ! La première chose que nous visitons est la , un incontournable. Nous profitons également de la vue au niveau des clochers et ensuite du cloître, lieu idéal pour faire sa pause lunch au soleil.

Evora_Portugal_Moijaifaim

Evora_Portugal_Moijaifaim

Sur notre chemin, on découvre la capela dos Ossos, la chapelle des Ossements. Lieu macabre mais à voir absolument et pour seulement 1€.

Evora_Portugal_Moijaifaim

A nouveau, le temps nous manque et nous sommes déjà en route pour Portalegre. L’ancienne université jésuite, Universidade de Evora, nous est filé à travers les doigts… Il s’agit effectivement d’une des deux plus belles universités du pays, remplie d’azulejos. Un must qui nous oblige à revenir !

A 16H, nous arrivons à Portalegre, Capitale du Nord-Alentejo. Cette ville médiévale perchée sur sa montagne nous envoûte. Sa cathédrale, son musée de la tapisserie Guy Fino, mais aussi ses ruelles piétonnes, … Un endroit apaisant et les cigognes elles ont l’air d’apprécier.

Portalegre_Portugal_Moijaifaim

Portalegre_Portugal_Moijaifaim

19H, entre Portalegre et Marvão, le camping Asseiceira arrive à pic. Tenu par un anglais, le camping nous vient tout droit du ciel ! Gary, installé au Portugal depuis 6 ans, nous fait découvrir sa petite propriété charmante qui peut accueillir une dizaine de camping-car et pas un seul de plus. Nous sommes ravis de terminer sur cette magnifique note. On a presque l’impression d’être en camping sauvage, avec une splendide vue sur la forteresse de Marvão.

Portalegre_Portugal_Moijaifaim

16 juin - Marvão, Lisboa - ALENTEJO

On ne peut quitter les terres de l’Alentejo sans y avoir randonner ! Ce matin on se prépare donc à monter à pied jusqu’à Marvão. Gary nous propose une petite randonnée de 5 kilomètres à travers les champs et les pierres pour atteindre finalement le château de Marvão, resté presque intacte et présenté comme l’un des deux plus beaux châteaux du Portugal. L’arrivée dans le village est stupéfiante grâce à ses ruelles blanches et fleuries.

N’hésite pas à demander conseil à Gary, une vraie mine pour les randonnées courtes ou moins courtes dans les environs…

Marvao_Portugal_Moijaifaim

Marvao_Portugal_Moijaifaim


Notre merveilleux voyage se termine ici. Nous sommes comblés. Et nous reviendrons sans hésiter pour parcourir d’autres routes et tomber amoureux d’autres villages, criques ou paysages uniques.

Carrapateira_Portugal_Moijaifaim

Les musts manqués :

  • Tavira – à l’est de Faro – Algarve.
  • Monchique et Caldas de Monchique – Algarve
  • Carrapateira – Restaurant à l’entrée du parcours sinueux, BBQ – Algarve
  • Universidade de Evora – Alentejo
  • Ilha do Pessegueiro – Portalegre – Alentejo
  • Castelo De Vide – Alentejo

Notre expérience :

  • La voiture est indispensable si tu veux parcourir le sud. Je te conseille vivement de prendre l’assurance complète car les griffes sont vite arrivées…
  • On aurait sûrement pu prendre quelques jours de plus pour vivre au rythme des portugais. Mis à part quelques endroits, nous avons pris notre temps pour s’immerger dans la culture portugaise à travers nos visites et nos promenades.
  • N’hésite surtout pas à creuser plus loin pour trouver des criques méconnues… tu y découvriras certainement de petits bouts de paradis !

More about Anne-Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *